Je vous parle aujourd’hui du choix de faire sa formation en Europe ou au Canada. Question que vous allez surement vous poser avant de commencer votre formation.

Ces 2 cursus sont très différents, mais l’un n’est pas meilleur que l’autre, le choix dépend de vos aspirations.

La formation en Europe

En Europe, formation modulaire ou intégré la finalité est la même. C’est à dire obtenir les licences tels que le CPL, IR, MCC et j’en passent qui une fois en poche permettent d’exercer le métier de pilote de ligne.

A cela s’ajoute les formations cadets et MPL où l’élève est sponsorisé par une compagnie avec sa route tracée jusqu’en place droite d’un avion de ligne.

Peu d’expérience requise pour être pilote de ligne

Pilote de ligne

Peu importe le type de formation l’élève qui trouve un travail juste après a aux alentours de 200h de vol sur avion léger. Il y a une raison à ce faible nombre d’heures pour faire pilote de ligne : pas beaucoup de petite aviation en Europe.

Un grand nombre de pilotes sont dans l’aviation de loisir, c’est à dire des détenteurs de PPL avec aucune intention de faire ça professionnellement.

Egalement un grand nombre de pilotes volent sur moyen ou long courier, ceux sont des pilotes de ligne.

Au milieu il n’y a pas grand chose, des instructeurs en aéroclub qui sont pour la majorité bénévoles et un petit nombre de pilotes professionnels qui font du travail aérien.

La formation au Canada

Beaucoup plus pragmatique, la formation au Canada se fait généralement en modulaire. On y passe ses licences pour ensuite travailler sur des avion légers et passer sur plus gros avec l’expérience. Impensable de voler sur avion de ligne dès ses licences en poche, il faut pour cela attendre plusieurs années.

King Air

Une carrière type au Canada se présente comme ceci (type d’avion entre parenthèse) :

  1. Instructeur sur monomoteur (Cessna 172)
  2. Pilote d’évacuation sanitaire (King Air)
  3. Transport commercial dans une compagnie régionale (ATR 72)
  4. Finir sa carrière sur moyen ou long courier (Airbus/Boeing)

Une aventure pour aviateur

Vous l’avez compris il faut voir le Canada comme une aventure. Ca peut être adapté à un jeune aviateur qui peut attendre plusieurs années avant de toucher un jet. Cependant ce n’est pas adapté à quelqu’un approchant la trentaine et ayant une famille.

Plus facile de trouver du travail

Néanmoins l’avantage du Canada par rapport à l’Europe est qu’il est plus facile de trouver son premier emploi de pilote.
Comme pour l’Europe il y a une raison pour laquelle un tel type de cursus s’impose. Vous l’avez deviné le Canada de part son immense territoire a beaucoup de petite aviation. Ce qui permet de proposer plus de postes de ce type aux pilotes qu’en Europe.

Pour récapituler

Formation en Europe

  • Possibilité d’avoir son premier poste sur avion de ligne juste après sa formation.
  • Cependant plus difficile de trouver son premier job.

Formation au Canada

  • Une aventure où le changement de boite et de machine est assez fréquent.
  • Plus facile de trouver son premier job.

Faire sa formation en Europe ou au Canada ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *