Lorsque l’on décide de devenir pilote de ligne on peut se sentir un peu perdu. Par où commencer ? Quelle école dois-je faire ? Faut-il faire d’autres études afin d’avoir un plan B ? Dois-je faire une visite médicale ? Et plein d’autres…

Pour y être passé je connais ce sentiment. On cherche sur internet, on contacte des écoles ou des gens dans le milieu. Mais il y a tellement d’informations que l’on fini par procrastiner et ne jamais commencer.

Voici donc les 4 démarches à suivre dans l’ordre avant de devenir pilote de ligne. Il est très important de ne pas griller les étapes, il ne sert à rien par exemple de réfléchir à quelle compagnie postuler si l’on n’a même pas commencé d’ATPL théorique.

DEMARCHE 1 : Avoir un plan B

Je vais fâcher certaines personnes en disant ça. Mais il est à mon avis primordial de faire des études afin de se sécuriser si l’on arrive pas à devenir pilote de ligne. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait; le marché peut changer, un problème médical peut arriver, un échec en formation, etc…

avoir un plan B

Il est beaucoup plus confortable et moins stressant d’avoir un diplôme permettant d’avoir un travail rapidement en cas de coup dur. Si vous êtes pressés et ne souhaitez pas faire de longues études un simple DUT ou BTS suffit, sinon un diplôme d’ingénieur, école de commerce ou autres sont très bien et donnent accès à de bon salaires.

DEMARCHE 2 : Passer sa visite médicale

Félicitations, vous avez un diplôme ou même déjà un travail. Maintenant, vous le savez peut-être mais un pilote professionnel est soumis à une visite médicale tous les ans afin de conserver ses licences.

Il y a deux types de visites médicales :

  • Classe 2 : pour les pilotes de loisir
  • Classe 1 : pour les pilotes professionnels, c’est celle qui vous intéresse

passer sa visite médicale

Il vous faut donc passer cette visite médicale afin d’éviter d’avoir investi beaucoup d’efforts et/ou argent pour au final découvrir que l’on est pas apte médicalement à faire le métier. Je reviendrais en détail sur les visites médicales plus tard sur mon site.

DEMARCHE 3 : Choisir son école

Choisir son école

C’est de ma propre experience l’étape la plus stressante car elle va conditionner vos chances de trouver un travail et met en jeux beaucoup d’argent si vous choisissez une formation payante.

Il y a deux types de formations; modulaire ou intégrée, avec des pour et des contres pour chacune d’elles. C’est un gros sujet, j’en parle dans un article dédié, pour y accéder cliquez ici.

DEMARCHE 4 : Se lancer !

Bah oui. C’est bien beau d’avoir fait de jolis Excel en comparant les devis et faire un « business plan » de votre formation. Mais si vous ne vous lancez pas personne ne va le faire à votre place.

se lancer pour devenir pilote de ligne

Plusieurs raisons peuvent vous bloquer :

Vous avez un travail, dans ce cas il faut organiser son départ avec le début de formation juste après. Si c’est la peur qui vous empêche de vous lancer alors dites vous que 100% de ceux qui ont réussi on déjà tenté. Si ce sont les finances alors il est plus prudent d’attendre afin de se constituer un budget formation.

Il y a toujours une solution à un bloquage, mais comme vous l’avez compris, il est essentiel de se positionner dans une démarche de mise en pratique des actions qui vont vous mener à vous lancer.

Pour conclure

J’ai simplifié cet article au maximum afin que les idées sur les démarches à suivre sont claires. Comme dit en introduction il faut faire les choses dans l’ordre, cela demande simplement un peu de bon sens mais beaucoup de personnes ne le font pas.

Pour connaitre les licences à passer pour devenir pilote de ligne je te conseille de lire mon article dédié en cliquant sur ce lien.

4 démarches essentielles avant de devenir pilote

2 thoughts on “4 démarches essentielles avant de devenir pilote

  • 14 October 2018 at 14 h 43 min
    Permalink

    Bonjour Kevin, je m’appelle Mario, j’ai 25 ans.
    Depuis ma plus tendre enfance, quand nous allions avec mon pere regarder les avions décoller et atterir, j’ai toujours rêvé de devenir pilote de ligne.
    J’ai pensé dans un premier temps que ce n’était fait uniquement pour les ” riches ” ou les supers ” Intellos “.
    Je me suis très vite rendu compte que c’était faux, être riche c’est la facilité de se payer son cursus afin d’être pilote et non pas besoin d’avoir un bac + 8 comme je l’ai déjà entendu.
    Je tiens dans un premier temps à te féliciter pour ta chaîne youtube car il n’y en a pas beaucoup (in french), et cela est très intéressant à regarder.
    Pour ma part, cela a ajouter de la motivation à mon envie d’être pilote car je débute mon PPL très prochainement.

    Tu as bien fais d’aborder le sujet de la visite médicale en premier lieu car ce serait dommage de dépenser autant et se voir stopper en cours de route.
    Concernant le plan B, je suis fonctionnaire d’État et je travaille pour le ministre de l’intérieur, ce qui me garanti un emploi fixe même si je ne trouve pas de boulot directement en tant que pilote.

    Là où je vais pêché, c’est au niveau de l’anglais, j’ai un niveau très moyen et je sais que l’anglais est indispensable pour le job de mes rêves.
    Quel est ton parcours vis à vis de l’anglais ? comment as tu fais pour avoir le niveau que tu as aujourd’hui et quel est ce niveau ?
    Quel conseil me donnerais tu ?
    Car c’est réellement ce qui me freine pour le moment.

    Quel est ton parcours pour arriver jusque dans le cockpit ?
    Merci de ta réponse.

    Reply
    • 16 October 2018 at 19 h 40 min
      Permalink

      Bonjour Mario,

      Déjà merci pour l’interêt que tu portes à ma chaîne Youtube. Ca prend plus de temps que ce que les gens pensent mais ça me fais plaisir de vous aider. J’aurais aimé il y a quelques années avoir une chaîne qui réponde aux questions que j’avais.

      Bref, concernant l’anglais, mon niveau était moyen ou même mauvais. Il fallait que je rattrape un retard scolaire de 5 ans en anglais (j’exagère pas, je ne connaissais aucunes règles grammaticales). Pour ça, j’ai étudié un bouquin de grammaire en anglais 1h par jour pendant 1 an. Ca permet de savoir comment construire ses phrases et à apprendre du vocabulaire par la même occasion. Ensuite, je te conseille de partir quelques mois en immersion dans un pays anglophone, si tu ne peux pas, alors essaye de trouver quelqu’un sur internet avec qui tu peux parler anglais via skype.

      L’anglais est ce qui est de plus important pour devenir pilote. C’est utilisé tous les jours au travail mais c’est aussi ce qui va faire la différence en sélection. Il faut que tu avoir un niveau BETON !

      J’expliquerais mon parcours dans un article à venir.

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *